Publication de Nicole Delepine : Informations sur les Chondromes

Nicole delépine, le site officiel English Version Version Française
Accueil Site officiel ACCUEIL
Accueil du site officiel de Nicole Delepine
publication cancérologue réputé nicole delepine ostéosarcome
sarcome ewing publications du docteur nicole delepine
Publié sur : Power point Nicole Delépine - 2000
Voir la version PDF de cette publication : Document PDF
Informations sur les Chondromes
G. Delepine, Nicole Delepine

Informations sur les Chondromes



Il existe plus d'une cinquantaine de variétés de tumeurs bénignes primitives de l'os parmi lesquelles :


Chondromes

Les chondromes sont des hamartomes nés de cellules cartilagineuses aberrantes et composés de cartilage hyalin très bien différentié.

Les chondromes représentent près de 15% des Tumeurs osseuses bénignes


Chondromes


Répartition par topographies de 481 chondromes


Chondromes

Les chondromes peuvent toucher tous les os mais atteignent surtout la main qui regroupe plus de 60% des cas publiés en série.
Seulement 15% des chondromes touchent le genou.
Les chondromes centraux sont peu fréquents et de pronostic incertain.
Cette répartition topographique les distingue franchement des chondrosarcomes volontiers centraux ou proximaux.

Répartition par sexe et age de 481 chondromes


Chondromes

Il s'agit d'une tumeur de l'adulte jeune.
Peu fréquente chez l'enfant de moins de 10 ans.
L'age moyen de découverte de la tumeur est de 30 ans.
Les tumeurs d'apparition tardive (>60ans) doivent faire craindre le chondrosarcome.

Formes topographiques des chondromes


Chondromes


Chondromes solitaires : Centraux ou périphériques. Signes révélateurs des chondromes


Chondromes

La croissante lente et progressive des enchondromes est habituellement discrète.
Douleurs, découverte fortuite sur un examen radiologique justifié par un traumatisme: 10%.
Tuméfaction palpable d'un petit os superficiel.
Fractures spontanées inaugurales.
1 fois sur 2 : main
1 fois sur 10 : os longs

Chondrome et Troubles de croissance


Chondromes

Adolescent de 13 ans venu consulter pour une déformation du bras apparue progressivement en quelques années.
Biopsie : enchondrome

Radiologie : géode soufflée


Géode claire, homogène, arrondie, petites opacités.
Corticale soufflée.
Chondromes

Dans les enchondromes, la soufflure témoigne de la lenteur de la progression tumorale à l'intérieur de la cavité médullaire.

Chondromes jeunes, non calcifiés


Chondromes

Les calcifications sont inconstantes. Elles n'apparaissent que tardivement sur des chondromes vieillis, mal vascularisés.

Aspect IRM pour d'un enchondrome


Chondromes

Malade souffrant de son épaule gauche depuis plus de 6 mois.
Radiographies considérées comme normales.
IRM montrant un petit chondrome dont la tonalité hydrique est évocateur de la nature cartilagineuse.

Radiologie : les calcifications


Siège métaphysaire ou métaphyso-diaphysaire.
Géode claire, homogène, arrondie, nette.
Trabéculations fines ou petites opacités punctiformes.
Chondromes

Dans les enchondromes, l'imagerie montre des images floconneuses à l'intérieur de la cavité médullaire.
Ces calcifications augmentent avec l'age de la tumeur.

Intérêt du scanner pour le diagnostic de tumeur cartilagineuse débutante


Chondromes

Dans les enchondromes même peu calcifiés, le scanner peut montrer des calcifications à l'intérieur de la cavité médullaire.

IRM et chondrome faiblement calcifié


Chondromes

Les calcifications débutantes sont mieux mises en évidence sur le scanner ou l'IRM.

Radiologie des chondromes périphériques


Métaphyse, métaphyso-diaphyse
Trabéculations fines ou petites opacités.
Corticale soufflée.
Excroissance inhomogène à base d'implantation large (cloison corticale).
Chondromes


Évolution des chondromes


Récidive rare, après traitement chirurgical correct qu'il s'agisse de curettage comblement (enchondrome) ou d'une resection.
Fracture pathologique assez fréquemment révélatrice à la main.
Inégalités et déviations des membres (prévisions difficiles) s'observe surtout dans la maladie d'Ollier.
Transformations malignes en chondrosarcomes :
- rares pour les chondromes solitaires
- 20% des cas d'enchondromatose

Chondrosarcome secondaire sur chondrome


Chondromes


Techniques chirurgicales possibles


Curettage, complété ou non d'adjuvants (Cryothérapie ou Phénol), suivi de comblement spongieux ou de comblement ciment.
Résection, suivi de reconstruction épiphysaire ou d'arthrodèse ou de prothèse massive.

Traitement des chondromes : curettage simple


Chondromes

Chondrome scapulaire compressif : exérèse.

Traitement des chondromes : récidive après curettage simple


Chondromes du sacrum :
- L'exérèse complète est impossible
- Les récidives sont fréquentes

Chondromes

7ème récidive d'un chondrome du sacrum.

Curettage comblement d'un enchondrome


Chondromes


Curettage comblement par céramique phosphocalcique d'un enchondrome du doigt


Chondromes


Curettage comblement ciment


Chondromes


Cryothérapie + ciment pour Chondrome agressif (1/2)


Chondromes


Chondromes

Jeune fille de 18 ans souffrant de son épaule depuis 6 mois.
Scanner et IRM mettant en évidence une tumeur cartilagineuse agressive envahissant la médullaire et les parties molles.
Traitement classique : résection monobloc.

Traitement d'un chondrome agressif : cryothérapie


Chondromes

Pour éviter la diminution de fonction de l'épaule décision de curettage, cryothérapie, comblement ciment et ostéosynthèse.
Suites opératoires simples.
Résultat tumoral et fonctionnel excellent.

Avantages de la cryothérapie suivie de comblement au ciment :


1°) absence de prélèvement osseux.
2°) usage immédiat et libre du membre opéré.
3°) surveillance radiologique postopératoire facile.
4°) excellent taux de contrôle tumoral local (égal a celui obtenu par résection large).

Résection sans reconstruction


Chondromes

Chondrome périphérique Enchondrome protubérant (simule une exostose) ou chondrome périosté (juxta cortical).
Exérèse simple, pas de fragilisation importante de l'os.
comblement inutile, ostéosynthèse inutile.

Résection d'un chondrome de la tête du péroné


Chondromes


Résection suivie de reconstruction osseuse


Résection + reconstruction par greffe + ostéosynthèse

Chondromes


Résection + reconstruction par prothèse interne


Chondromes


Enchondromatose diffuse (Maladie d'Ollier)


Lorsque quelle est associée à une angiomatose elle réalise le syndrome de Maffuci.

Maladie d'Ollier : lésions du membre supérieur


Déformations de la main, de l'avant-bras.
Tuméfactions multiples (doigts, côtes).

Chondromes


Enchondromatose Ollier : Asymétrie des lésions


unilatéralité dans 50% des cas responsable d'inégalités des membres avec incurvation.

Chondromes


Unilatéralité dans 50% des cas.
Inégalités des membres inférieurs.
Boiterie avec incurvation (genou, cheville).

Chondromes


Unilatéralité dans 50% des cas.
Inégalités des membres.
Boiterie avec incurvation (genou, cheville).

Chondromes


Evolution de lésions de la hanche Enchondromatose (Ollier)


Chondromes


Transformations malignes en chondrosarcomes


- 20% des cas d'enchondromatose.
- rares pour les chondromes solitaires.

Chondromes


Transformation maligne en chondrosarcome


Chondromes

Enchondromatose connue depuis l'age de 2 ans. Humérus présentant une lésion bifocale dégénérescence de la localisation humérale inférieure.

Transformations malignes en chondrosarcomes : 20% des cas d'enchondromatose


Chondromes

Douleurs du genou chez une femme de 45 ans souffrant d'enchondromatose multiple.
La scintigraphie osseuse hyperfixante et la radiographie de profil doivent inquiéter.

Douleurs du genou chez une femme de 45 ans souffrant d'enchondromatose multiple


Chondromes

Biopsie chirurgicale confirmant le chondrosarcome dédifférencié.
Bilan révélant des métastases pulmonaires.
Évolution défavorable.

Conclusions


Les chondromes représentent l'une des tumeurs osseuses les plus fréquentes.
Son diagnostic repose sur un faisceau d'arguments ou le résultat anatomopathologique doit toujours être confronté aux données radio-cliniques.
Le traitement standard est le curetage comblement qui assure habituellement la guérison.
Le risque de dégénérescence rare, mais souvent insidieux, impose de traiter précocement les chondromes centraux de l'adulte.





publications médicales


sarcome d'ewing
nicole delepine cancer tumeur ostéosarcome
Facebook Tweeter Google+